De Port St Jean à St Suliac

Publié le par randonnee-quevert

Les marcheurs de l'Argentel sur fond de ciel azur

Les marcheurs de l'Argentel sur fond de ciel azur

Le vent a poussé les marcheurs de l’Argentel de Port St Jean à St Suliac … Direction Port St Jean. Port St Jean, un port à la campagne sur la commune de Plouer sur Rance mais sur l’autre rive de La Rance. Passé le pont St Hubert nous y voilà ! Port St Jean attend les 22 marcheurs de l'Argentel . D’un pont à l’autre nous voilà à proximité des piliers du pont Chateaubriand. Longer La Rance maritime pour rejoindre le Mont Garo, nous y sommes montés ! Emprunter le sentier bordé d’aubépines, de primevères, jonquilles alors que le vent se mêle au chant des oiseaux, un ciel bleu avec des vues sur Rance le décor de notre circuit est planté. Oui randonner a du bon ! Longer le camp vikings où ces redoutables guerriers abritaient leurs drakkars. Camp dont on devine l’architecture à marée basse. Pour rejoindre le mont il nous faut longer le vignoble  Garo. La ténacité de quelques hommes l’a fait renaitre. Les bords de Rance et quelques coteaux bretons ont eu de belles parcelles de vignoble. L’histoire en a décidé autrement. Louis XIV interdira cette culture en Bretagne. Il favorisera les bords de Loire où de célèbres châteaux se bâtissaient. Ainsi de Normandie sont arrivés les pommiers en Bretagne et le cidre remplissait les pichets à la place du vin. Le Mont Garo est là avec ce qui subsiste de son moulin. Dommage que ses ailes soient envolées. Ce jour elles auraient tourné pour moudre le grain. A ses pieds St Suliac nous guette. Ce sera pour un autre jour. Qu’il continue à se bercer au rythme des marées. Descendons à La ville es Nonnais. Un nom à faire sourire ! Son origine : un couvent de religieuses où des nonnes occupaient le bourg. Passage obligé pour rejoindre Port St Jean en longeant La Rance.

Une randonnée digne de ce nom qui nous a fait admirer un paysage que l’on aime voir et revoir.

 

En longeant La Rance de Port St Jean à St Suliac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article