De la voie romaine à la voie verte au Hinglé les Granits

Publié le par randonnee-quevert

Le soleil avait donné rendez-vous aux 23 marcheurs de L'Argentel  sur les chemins du Hinglé les Granits. L’exploitation du granit a justifié le nom de la commune qui nous a accueillie ce mardi. Le granit exploité de ses carrières a approvisionné pendant la construction di Viaduc de Dinan. 

 Quittons la place de la poste et empruntons la voie romaine qui reliait Corseul à Vannes.  Voilà longtemps que le bruit des roues des chars romains ne réveille plus les Hinglésiens.

Aller découvrir ou revoir la voie verte. . Un sentier que les marcheurs apprécient tout au long de l’année. La voie verte une reconversion. La ligne de chemin de fer reliant Dinan à La Bohiniére est ouverte en 1896. Elle facilite l’exploitation du granit. A l’apogée de l’activité  des carrières on comptait environ 350 ouvriers. . Sous l’effet de la concurrence le déclin se produit à partir de 1978.

Grace à son granit Le Hinglé est connu : les quais de La Tamise, le cimetière américains de St James... Sans oublier le soubassemement du mémorial du général De Gaulle à Colomdey les Deux Eglises.  

Au cours de notre marche nous n’avons pas aperçu les carrières. Le bruit de la taille du granit par les picotous a cessé. Nos pas sur les sentiers ont pris la relève. Avec la complicité du soleil Sylvain a guidé ses marcheurs sur 10 km.

 

Les marcheurs de l'Argentel sur la voie romaine et la voie verte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article