Sentiers et sous-bois à Languédias

Publié le par randonnee-quevert

En longeant l'étang de Beaulieu

En longeant l'étang de Beaulieu

Concilier sentiers balisés et sentiers à découvrir tout un art ! Sur les sentiers de Languédias Sylvain  avec son expérience a maitrisé carte à la main. Ce sont 19 marcheurs  qui l’ont accompagné.

Languédias  durant de longues années a vécu au rythme des carrières et de l’agriculture. Le temps passe, les carrières ferment chacune à leur tour seule l’agriculture subsiste. Le bruit des engins agricoles a pris le relais des picotous.

Ces derniers temps un merveilleux travail a été fait sur la commune de Languédias pour le plaisir du randonneur. Le balisage de sentiers permet de passer dans des recoins de la campagne

En suivant sentiers balisés et sentiers non balisés notre guide nous a amené à la limite d'Yvignac  en pénétrant dans le bois à cheval sur les deux communes. Parfois il faut se faire « petit » . La tempête a eu raison de quelques arbres fatigués.

Nous voilà à la fontaine Saint-Armel.  Elle se situe à l’emplacement de l’ancien bourg de Languédias aujourd’hui disparu. Son eau a la réputation de guérir une maladie de peau : saint Aragon. Nous y viendrons si besoin. Pour l’heure rejoignons l’étang de Beaulieu.

L'étang de Beaulieu, créé par des moines qui étaient dans une abbaye construite à proximité et aujourd’hui disparue. Sous l’eau on affirmait la présence de carrières. Récemment vidé la légende a été invalidée. Cependant la tradition évoque un souterrain reliant l’abbaye à un manoir

A proximité de l’étang le moulin, sur ses murs les bas-reliefs des armoiries sont encastrées.   

Sur les sentiers balisés ou non les marcheurs de l'Argentel ont apprécié tout au long des 11km la diversité de la campagne de Languédias.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article