Au pays des légendes à Pleslin

Publié le par randonnee-quevert

Les randonneurs avaient rendez-vous avec les légendes " Au Champ des Roches"

Les randonneurs avaient rendez-vous avec les légendes " Au Champ des Roches"

Hip, hop, hip, hop, c'est au son rythmé par nos bâtons que 20 marcheurs de l'Argentel sont allés sillonner les sentiers de Pleslin-Trigavou. L'été joue les prolongations alors profitons de cette agréable journée pour apprécier la douceur des lieux. Sylvain voulait renouer avec les légendes : tout un programme ! Allier randonnée et légendes. Le site de Pleslin s'y prête... Allons voir.

Une première étape au cimetière des Druides appelé aussi « Champ des Roches ». Avec ses alignements mégalithiques datant de 2000 ans avant JC ce lieu connaît diverses légendes. Des fées fatiguées ont laissé tomber en ce lieu de grosses pierres prévues à la construction du Mt St Michel. A moins que des druides y auraient fait un lieu de culte ou une nécropole. Qu'importe nous acceptons les légendes. C'est dans cet écrin de verdure parmi les menhirs que les marcheurs de l'Argentel ont posé pour la photo souvenir.

Pas possible d'aller à Pleslin sans emprunter un peu de voie verte et de faire une halte à la gare. Une gare qui voyait passer ou partir les voyageurs de la Belle Époque qui se rendaient à la station balnéaire de Dinard. Finis les rails, ils ont été réhabilités en voie verte pour prolonger le réseau breton reliant St Malo à la presqu'île de Rhuys. Une gare qui reste un vestige d'un passé ferroviaire.

En chemin une autre légende nous attend à la chapelle des Vaux. Ancien oratoire du manoir à proximité elle abrite une statue de St Apolline invoquée pour la guérison des maux de dents. Une autre légende locale se rappelle à un certain nombre parmi nous. En ce lieu une chèvre affolée à l'arrivée d'un loup s'engouffra dans la chapelle où le loup la poursuivit … Retrouvant la porte la chèvre accrocha le battant, ferma la porte et le loup se retrouva prisonnier. C'est ainsi qu'en ce lieu la légende locale dit : « C'est à Trigavou que la chèvre prit le loup ». Dites en Gallo la légende a une autre saveur. Les poutres sculptées de l'église de Trigavou rappellent la légende locale.

De retour au bourg, nos têtes remplies de légendes nos pieds affichent un circuit de 12,5 km. Bel après-midi sur de beaux sentiers.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article