A Trélat avec les marcheurs de l'Argentel

Publié le par randonnee-quevert

Trélat se découvre aussi en automne

Trélat se découvre aussi en automne

 

Temps humide... Bien choisir le circuit. Sylvain a fait en sorte que les marcheurs de l'Argentel soient épargnés de la « gadoue » . Il a adapté circuit et météo. Nous voilà sur les chemins de Trélat. Trélat un petit bourg qui s'agrandit au fil des ans. La proximité de Dinan fait que lotissements et constructions sortent de terre.

N'étant pas à la recherche d'un terrain constructible les 15 marcheurs de l'Argentel sous un ciel couvert ont parcouru les chemins de Trélat. Sur les chemins les traces de l'automne sont bien présentes : les feuilles tombent en tourbillonnant.

 

En passant le Frémur son débit a augmenté ces jours-ci avant de rejoindre le plan d'eau du Bois Joli. De sa source à Corseul il lui faut faire plus de 20 km avant de former l'estuaire entre Lancieux et St Briac. Nous autres en feront un peu moins ce jour.

 

Cueillir les pommes, la plupart d'entre nous l'avons fait, certains le font encore pour le plaisir de déguster du cidre bouché ! Face aux superficies plantées il faut s'adapter. Nous avons eu la chance de voir une cueilleuse en action.

 

Sans pluie et sans chemins boueux les marcheurs de l'Argentel ont fait un agréable circuit de 11 km.

 

 

 

Avec les marcheurs de l'Argentel un aprés-midi àTrélat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article