En suivant les méandres de l'Arguenon

Publié le par randonnee-quevert

Des randonneurs heureux sur le site du château du Guildo

Des randonneurs heureux sur le site du château du Guildo

 

Un circuit à faire en tenant compte de la marée et de la météo : l'Arguenon maritime. Aujourd’hui toutes les conditions sont réunies avec comme témoin un soleil radieux.

Avec des mines enchantées à l'annonce du circuit les 16 marcheurs ont rejoint Le Vieux Bourg de St Lormel. Non loin de sa chapelle et de son enclos Sylvain a donné le top départ d'une rando en suivant les méandres de l'Arguenon.

l'Arguenon s'envase, à marée haute fini le temps où les bateaux remontaient jusqu'à Plancoët. Et pourtant sur les quais il y avait de l'activité ! Pommes, bois, ciment … étaient embarqués. A la veille de Noël nos amis anglais chargeaient des bateaux de gui. Aujourd'hui seuls les canoës remontent jusqu'à l'estuaire pour un moment de détente.

En suivant les méandres arrive la propriété de l'Argentaye La nature a repris ses droits le château ou « villa italienne » se cache derrière ses chênes centenaires. Seule la chapelle se dresse au bout du parc et laisse entrevoir une vaste propriété connue comme étant le plus vaste ensemble architectural de Bretagne édifiée d'un seul tenant.

Voilà Créhen, une commune en pleine extension ! Enviée de ses voisines du canton. Les Créhénnais s'y sentent bien. Les activités y sont variées. Nous voilà au port du Guildo, il est sur les terres de Créhen. Un passage obligé au château pour les randonneurs. Un monument impressionnant, érigé face à l'estuaire . En ce moment pas possible d'y accéder, de grands travaux de conservation ont commencé afin de sécuriser et pour une mise en valeur du lieu. Domaine départemental, c'est un peu de nous. Les échafaudages côté terre barrent l'entrée.

Changeons de rive en passant le pont René Pléven. Ici c'est un autre décor une végétation abondante borde le sentier. Nous sommes dans le marais, le terrain est souple et sec : idéal pour les marcheurs ! Roseaux et iris y sont roi.

Marée montante, on s'agite dans l'eau... Dommage ! Nous n'avons pas d'épuisette. De beaux mulets frétillent, le menu du dîner est à revoir.

Une sympathique randonnée de 14,5 km faite en mortes eaux pour le bonheurs des marcheurs de l'Argentel. A ceux qui vont découvrir le Tyrol « Bon et Agréable Séjour » Au plaisir de vous revoir.

En suivant l'Arguenon avec les marcheurs de l'Argentel

Commenter cet article