Un passage à Corseul la Romaine

Publié le par randonnee-quevert

Visite du temple de Mars avec les marcheurs de l'Argentel

Visite du temple de Mars avec les marcheurs de l'Argentel

 

Certain que les 23 marcheurs de l'Argentel auraient eu tout loisir de rejoindre Corseul par la voie gallo-romaine en prenant le chemin de l'Etrat. C'est un autre projet quand les jours seront plus longs.

C'est sur un lieu riche en histoire pour notre région que nous avons pris notre départ : au temple de Mars à Corseul. Corseul, une vaste cité antique dont il ne reste que les ruines. La pioche, le soc de la charrue, la bêche ont découvert au cours des années des traces de l'occupation de ce territoire par les Romains à l'époque où César régnait. Ici au temple de Mars on rendait hommage au Dieu Mars. Ce temple est le vestige des temps passés. Les Romains y venaient se prosterner à son pied. Un ancien maire de Dinan, Monsieur Joseph Le Sage, propriétaire du terrain a fait pratiquer des fouilles qui ont mis à découvert les fondements de vastes constructions. En marchant sur les lieux nous avons eu une idée de la surface du sanctuaire.

Au cours des siècles Corseul a perdu de sa splendeur. Des pillages successifs se sont faits. C'est ainsi qu'une partie des remparts de St Malo seront édifiés avec les pierres de la cité gallo-romaine. De même que pour la construction de demeures de Corseul et de ses environs.

Une page d'histoire se tourne. Sylvain nous a guidé entre chemins, sentiers et chemins creux. Ainsi peu de « gadoue » à nos souliers. Nous avons suivi les pas des Romains. En fermant les yeux, en écoutant on pouvait entendre les pas furtifs de nos ancêtres parcourant les lieux pour venir offrir ses offrandes. Après 10 km nous avons retrouvé le plus grand sanctuaire d'Armorique, sauvé et mis en valeur. Une fois encore tout en marchant c'est une page de notre histoire que nous avons côtoyé.

Le mardi 12 décembre c'est autour d'agréables tables que Sylvain accueillera les Aînés de l'Argentel.

Les marcheurs de l'Argentel sur les traces gallo-romaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article