De St Maden à Guenroc il n'y a qu'un pas pour les marcheurs

Publié le par randonnee-quevert

 Pour le clic souvenir

Pour le clic souvenir

Belle initiative Sylvain d'avoir invité le deuxième groupe à se joindre à nous !

Découvrir St Maden... Pour plusieurs parmi nous c'était une découverte, mis à part quelques uns qui venaient chercher le poulet du dimanche. Une petite commune de 206 habitants qui espérait bien qu'un jour les marcheurs de l'Argentel viennent jusqu'à elle. Chose faite pour les 20 marcheurs de L'Argentel.

  C'est au pied de son église St Jean que Sylvain a donné le top départ. Toute une histoire pour cette petite église. Lors de la Révolution ses cloches ont été descendues et fondues. Le calme revenu elles ont été remplacées. Puis un jour d'orage pendant la messe la foudre est tombée causant de nombreux dégâts.

  Passons la frontière et nous voilà à Guenroc. Plus connu de nous autres quand nous longeons le plan d'eau de Rophemel. A des kilomètres à la ronde on disait aux enfants turbulents '' Soit sage ou le diable de Guenroc va venir te chercher ''  Nous l'avons trouvé !

  La commune de Guenroc se situe en tête du département par son nombre d'objets protégés. La sympathie d'un habitant nous a ouvert la porte de son église. Bien que sombre elle renferme des trésors dont le fameux diable de Guenroc. Parmi plusieurs statues polychromées nous avons vu St Michel écrasé un diable. Sa cuve baptismale à double fonts, les reliques de St Mathurin et sa jolie tribune au fond de l'église font la richesse du patrimoine de Guenroc. Sans oublier ses petites halles qui sont rares dans un petit bourg pour la région.

Chemin faisant et sans pluie un circuit découverte agréablement partagé nous a permis de concilier marche et patrimoine.

 

 

Ainsi s'en vont les marcheurs de l'Argentel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article