Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 21 Mai 2013 à Aucaleuc

Publié le par randonnee-quevert

039
« Calme et douceur et de vivre » Voilà ce que nous pouvons dire en marchant sur les sentiers d’Aucaleuc.
 018-copie-2.JPG
 Belle allure !
Aucaleuc voit sa population augmenter compte tenu de la proximité de Dinan et du centre de formation d’apprentis.
 
Aucaleuc a longtemps été rattaché à Corseul. Sa motte castrale date de cette époque. Elle reste le seul vestige de cette période gallo-romaine.
 
Longtemps l’armée a occupé des terrains. L’aire de paint ball a pris le relais pour ceux qui veulent jouer à la « petite guerre ».
 
C’est en partie sur le circuit du Ruet que Jean-Claude nous a fait découvrir le sous-bois tout en longeant le ruisseau du Ruet. Avec au programme quelques obstacles branchus… Il voulait observer la souplesse de son équipe !
015-copie-6.JPG
Le pont sur Le RUET

 

 

Aucaleuc avec sa place et son église St-Symphorien construite entre 1863 et 1866 nous attend après un circuit de 11 kilomètres.

 

 

Ciel couvert ce jour… A quand la chaleur ? Nul doute qu’au retour de Croatie elle accompagnera nos voyageurs.
 
Un circuit bien mené avec carte à la main… Alors merci à notre guide du jour.
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

Un film de notre journée du 14 Mai 2013

Publié le par randonnee-quevert

 
 
Un petit film de notre journée " sac à dos" dans la baie du Mont St- Michel.
 

Partager cet article

Repost0

Le 14 Mai 2013 ... En Normandie

Publié le par randonnee-quevert

 
Une journée “sac à dos”… Journée attendue quand les beaux jours arrivent ! Nos 18 randonneurs sont fidèles au rendez-vous. Alors en route pour le Pays du Marais comme disent les locaux.
088
 
Litinéraire est planté
 
 
002-copie-2.JPG
 Un départ souriant !
 
 
 
Situé en plein cœur de la Baie du Mont-St-Michel, Saint-Marcan nous accueille.
 Petit bourg  tranquille c’est la campagne en bord de mer… Très tôt ici on se lance à la conquête de la mer pour créer des zones cultivables grâce à la construction de digues : dont la dernière est la digue de la Duchesse Anne, longue de 36 km.
 
004-copie-5  De vastes étendues sableuses
010-copie-4.JPG
 
 
Arrivent les marais en plein cœur de la baie du Mont St-Michel. Ici on peut mesurer la conquête sur la mer ! 15000 hectares de terres cultivables ont été conquis.
015-copie-5.JPG  017-copie-4.JPG
 Non, pas un circuit vélo... Et pourtant il fait rêver !
 
 022-copie-1.JPG
 De la verdure
 
 
025-copie-3.JPG
 
Canal de drainage 
 
 
 
Les marais ont commencé à être mis en valeur à l’époque des Ducs de Bretagne vers 1024. Un début de digue fut construit, elle céda à maintes reprises sous l’effet des marées. En 1856, des travaux d’endiguements sont entrepris pendant 5 ans et des hectares sont récupérés sur la mer. Elle mesure 36 kilomètres.
030-copie-1.JPG
Le télegraphe de CHAPPE
045.JPG
 On se prépare pour le pique-nique
 
 
Petite montée à une altitude de 90 mètres pour arriver au télégraphe de Chappe. Du nom de son inventeur Claude Chappe, il est considéré comme le premier système télégraphique qui permettait de relier Brest à Paris. Mis en service  en 1794 il est utilisé pour les transmissions d’ordre militaire. Après l’effort de la montée…. Arrive le réconfort ! L’heure du casse-croute a sonné. Quelle chance de pouvoir manger au pied d’un télégraphe !
075.JPG
 
 Le douet Curieux
 
 079.JPG
 Descente vers les réservoirs d'eau douce
 
097.JPG
Imperturbable malgré notre passage 
 
Notre circuit ne s’arrête pas là… Nous voilà sur les terres de Roz sur Couesnon. Ce village marque un trait d’union entre le Mont St-Michel et St-Malo. Roz sur Couesnon tire ses profits des ressources de son sol. Beaucoup parmi nous connaissent ses légumes et notamment ses carottes de sable. En ce moment les tracteurs s’activent sur d’immenses parcelles.
Terres d’origine marine les fermes étaient dépourvues d’eau potable. C’est ainsi que nous avons longé les réservoirs d’eau douce. Puis arrive le lavoir du « Douet Curieux ». Il est ainsi qualifié de « curieux » car c’est là que se racontaient les potins du village.
Le bourg de Roz sur Couesnon situé sur une hauteur sous le nom de « Balcon de la Baie » nous permet d’avoir une vue imprenable sur la baie et sur le Mont St-Michel.
100.JPG
 
Fatigués ? NON
 
 
 
 
St-Marcan se profile… Le clocher de l’église, sa place et nous voilà de retour.
Un magnifique circuit, bien mené par notre guide : Sylvain. Avec une météo clémente, sans pluie contrairement aux prévisions. C’est ce qui s’appelle un jour de chance !
 070.JPG
 
 

 

La vidéo de notre sortie

 

 

 

Le 22 Mai, un autre guide… Un nom est sorti du chapeau : Jean-Claude nous guidera !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Le 7 Mai Fouler les sentiers quevertois

Publié le par randonnee-quevert

Fouler les sentiers de QUEVERT ! 
003-copie-3.JPG  Bienvenue à QUEVERT !
Bien entretenus les sentiers quévertois ! Profitons de notre guide Eugène pour découvrir ou redécouvrir par cet après- midi de Mai ce patrimoine.
007-copie-5.JPG  024-copie-2.JPG 
032.JPG
Dix-huit randonneurs font confiance à leur guide … Descente vers la rivière à truites de l’Argentel qui traverse tout Quévert avant de  rejoindre la Rance à Taden. Tout en longeant le bois du même nom arrivée au plan d’eau de La Landelle. Lieu bien connu des Quévertois  pour les rencontres conviviales organisées par le Club des Ainés de L’Argentel.
011-copie-3.JPG  012-copie-3.JPG 
          Le plan d'eau de La Landelle... Et ses Chévres !
La Ville Pierre, un des plus anciens villages de la commune.
Son chemin gaulois ou chemin de l’Etrat, sans doute réaménagé à l’époque gallo-romaine reliait Corseul à Avranches…
013-copie-2.JPG
 
Attendons notre guide
015-copie-4.JPG
Eugène, notre guide du jour
Des sentiers qui sentent bon. Ils font honneur à toutes ces fleurs qu’un jour ou l’autre nous avons ramassé au détour d’un sentier.
018-copie-1.JPG
Bien paisible
023-copie-2.JPG
 Nous arrivons.... 
Chemin faisant sous un soleil digne du « Joli mois de Mai » 13 kilomètres parcourus sur des sentiers qui font honneur au patrimoine communal.
027-copie-1.JPG  028-copie-1.JPG
  Décors printaniers
004-copie-4.JPG
      
     
       
La vidéo sur Youtube

 
        

 

Le 14 Mai nous irons voir la Normandie pour une journée sac à dos. Rendez-vous à 9h30 au lieu habituel.

Partager cet article

Repost0

30 Avril à Languédias et Mégrit

Publié le par randonnee-quevert

   Rendez- vous au pays des granitiers 
033  Quelques  marcheurs 
 
 
 
 
Languédias, Mégrit des terres de granit. C’est toute une culture au pays des granitiers que nous avons découvert tout au long des chemins parcourus cet après-midi. Vingt et un randonneurs partent guidés par Louis… Il connaît les lieux ! Et pour cause c’est ici qu’il est venu chercher Monique !!!
 
Bien ancré sur son socle de granit Languédias nous invite à sa découverte. Par l’exploitation de son granit Languédias a connu des heures de gloire. Au fil des ans les carrières sont de moins en moins exploitées.
 
Partis du centre bourg, point de rendez-vous, direction l’abbaye de Beaulieu et de son étang du même nom. Abbaye qui disposait à l’époque du droit de haute justice sur les terres qui en dépendaient. A cette époque la potence était facilement utilisée. Son étang est une création des moines qui vivaient dans l’abbaye.
 
 A notre droite la fontaine St- Armel : dernier témoin de l’ancien bourg. Cette fontaine intarissable était jadis située prés de l’église, aujourd’hui disparue. Son eau à la réputation de soigner les maladies de peau. Notamment une qui affectait les enfants et connue sous le nom de « saint Aragon ».
 
Après quelques kilomètres nous franchissons la frontière, pas de douane, le pont Renault marque le passage entre Languédias et Mégrit et Trédias.
 
Comme à Languédias l’activité à Mégrit était basée sur  l’exploitation du granit. Plusieurs carrières sont fermées et ont laissé place à d’immenses trous d’eau. Cependant Mégrit reste un lieu d’extraction d’un granit réputé. L’activité des carrières remonte au Moyen Age. Le granit jaune de Kerinan a été utilisé dans la construction de Dinan. Alors que le  bleu a servi pour la reconstruction de St Malo après la guerre.
 
Haut perché, le château d’eau mis en service en 1969 a laissé place à son successeur. Il alimente 17 communes et est relié au barrage de l’Arguenon.
 
Aux croisées des chemins des croix dont plusieurs remontent au Moyen Age  témoignent de la foi religieuse à cette époque.
 
Nous voilà dans les sous bois tout en longeant le ruisseau de Bénodais. Sentiers en lacets, « pentus » et rocailleux mais bien agréables par cette belle journée de Printemps. Tout en suivant les méandres nous arrivons dans la Vallée de Rocherel. Yvonne Jan Haffen notre peintre est venue y faire un tableau.
 
Arrivée au bourg. . . Il nous faut faire un petit tour autour de son église et de  son calvaire avant de prendre la direction du Manoir de Penguy. Plusieurs manoirs sur la commune sont les témoins d’un passé qui a connu une riche activité.
 
Descente vers la vallée de Rocherel, connue aussi sous le nom de vallée aux trois moulins.
 
Les kilomètres s’ajoutent il nous faut reprendre les sentiers du retour. Nous pouvons admirer les constructions, rénovées les villages gardent une âme. Fermes et troupeaux sont les signes d’une agriculture qui se veut à la pointe.
 
Nous, randonneurs par une belle journée de Printemps sommes heureux d’avoir foulé les sentiers de Mégrit et  Languédias.
 
Notre repaire, le clocher ? Il est là au milieu du bourg accueillant les randonneurs fiers d’avoir parcourus 12 kms.
 
Mais où sont les bouquets de muguet ? Nous rentrons bredouilles ! Il faudra passer chez le fleuriste demain… BON 1er MAI !
 
         
 
         
 
La vidéo sur Youtube :

 
     
             
             
   
             

 

       

 

 

Le mardi 7 Mai Eugène guidera sur des chemins qu’il connaît : QUEVERT

 

Partager cet article

Repost0