Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du Minihic à Langrolay le 26 Novembre 2013

Publié le par randonnee-quevert

 
Rive gauche de La Rance au Minihic… AH !!! Unanimes les 19 randonneurs à l’idée de longer La Rance maritime.
  002
 Le bourg du Minihic
 
 
Le Minihic est fière de son passé. Il a fourni nombre de marins-pêcheurs de Terre-Neuve. Passé lié directement à la grande pêche avec de nombreux chantiers de construction de Doris. Pas moins de 40 chantiers à une époque faisaient du Minihic l’un des plus importants lieux de construction de Doris de la région. En arrivant à la cale des Landriais nous avons vu à notre gauche la cale sèche où les bateaux pouvaient rester hors d’eau pour les réparations. Réhabilité cet ouvrage est unique en France. A notre droite le chantier naval est surtout connu pour l’entretien des bateaux et aussi la construction de Doris.
008.JPG
 D'agréables sentiers
 
Langrolay, retiré du bord de Rance, comme les autres communes, possédait de nombreux moulins à marée. La plupart des meuniers avaient deux moulins, un à marée et un à vent. Des uns comme des autres seules les ruines témoignent du passé.
 
015.JPG
Vue sur la rive droite de La Rance
 
Toute l’année, la Rance offre un haut lieu pour observer tadornes et bernaches. A l’arrière de La Rance, un autre décor nous attend. Un décor naturel et boisé avec châtaigniers, chênes et frênes que nous longeons sur un tapis de feuilles. Un circuit qui offre du bonheur aux 19 randonneurs.
 
 039.JPG
 Rive de la Rance à Langrolay
  
 
Langrolaisiens et Minihicois le temps d’une rando nous avons apprécié un décor dont on ne se lasse pas !  
  
Une vidéo pour refaire notre circuit. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  

Partager cet article

Repost0

19 Novembre 2013 Entre les giboulées à TRELIVAN

Publié le par randonnee-quevert

004-copie-6.JPG
 
Mais où vont-ils ? Mais à TRELIVAN...
 
Vous direz que de sentiers parcourus par les 16 marcheurs de ce jour. Pas moins de trois communes : TRELIVAN, BRUSVILLY et BOBITAL ! Quelques giboulées nous ont accompagnées … Pour le plaisir de sortir parapluies et capuches.
 
009-copie-4.JPG
 Le ciel bleu est venu se joindre à nous
TRELIVAN, certains heureux d’être sur leur terre, a aménagé de beaux et bons sentiers que nous avons eu le plaisir de fouler pour longer l’étang du Val. Il nous a été agréable de suivre cette vaste retenue d’eau. Principale retenue d’eau potable pour la communauté des communes du pays de Dinan.
 
016-copie-4.JPG
 Dans le bois des MEZIERES
 
Le bois des MEZIERES d’une superficie de 14 hectares avec l’aide du Département préserve une faune et une flore. Site sécurisé et bien aménagé nous a permis d’apprécier une végétation diversifiée.
 
023-copie-3.JPG
 
 En longeant l'étang du VAL
 
Le Pont Ruffier et sa retenue d’eau crée entre 1971 et 1973 a ennoyé 30 hectares de terre. Son usine de traitement des eaux se voit dans l’obligation de répondre à une demande en eau potable de plus en plus importante.
Les 16 paires de chaussures ont parcouru 12 kilomètres entre giboulées et soleil. Et les randonneurs une fois de plus ont partagé un agréable moment en oubliant les aléas de l’automne.
 
 
038-copie-1.JPG
 
 Nous avons été salués... Mais attention aux odeurs !
 
 Tadition : une vidéo
 

Partager cet article

Repost0

Sur le chemin du halage à LEHON 12 Novembre 2013

Publié le par randonnee-quevert

 005-copie-6.JPG
 
 
Avec ou sans bruine pour notre sortie ? Bonne question posée par nos marcheurs. Sentiers humides, allons voir la petite cité de caractère : LEHON et le chemin du halage.
006-copie-3.JPG
Le halage
LEHON, cité de caractère. Elle mérite bien son appellation ! Riche de son passé avec son patrimoine LEHON ne manque pas d’avoir du charme. Par toutes les saisons LEHON attire les visiteurs. Son Abbaye, son château, son vieux pont et son canal Ile et Rance tout un patrimoine qui donne de la valeur à ce petit bourg.
039-copie-2.JPG
Le canal Ile et Rance
 
  
Emprunter le chemin du halage et se donner du temps pour le plaisir des yeux ! C’est ce que nous avons fait tout au long de notre circuit. Des couleurs, de belles couleurs ! Que les peintres amateurs viennent avec leur palette. Ils pourront fixer sur la toile les couleurs automnales.
 
008-copie-4.JPG
 
Un choix de couleurs pour les peintres 
 
Les écluses bien rénovées ne voient plus passer les bateaux… L’entretien du canal va prendre le relais. Tous les ans les berges, les écluses et le chemin de halage sont entretenus en période hivernale.
 
C’est sans bruine que nos marcheurs ont parcouru 10 kilomètres et n’ont pas regretté d’avoir répondu : présent !
 
 Notre circuit sous le signe de la bonne humeur !
 
 

Partager cet article

Repost0

Autour des châtaignes le 5 Novembre 2013

Publié le par randonnee-quevert

009-copie-3.JPG
    De belles châtaignes
Se réunir autour de poêlées de châtaignes quand arrive l’automne, tradition oblige, nous les avons savourées en toute convivialité.
006-copie-2.JPG
Merci Robert pour le brasero !
 
 
Parfois, au cours de nos sorties elles se sont fendues sous nos pas, elles marquent la fin de l’été. Eh oui tout a une fin. Chacun en a récolté au cours de ses sorties. Le mot « châtaigne » réveille en nous des souvenirs d’autrefois. Les entendre crépiter et exploser dans la cheminée… Elles nous rappellent ces soirées joyeuses en train de « deviser » de tout et de rien tout en s’adonnant à l’épluchage. Avec la bonne odeur qu’elles dégagent  nous revivons comme on dit : le bon temps.
Pas de cheminée au local du club mais les idées ne manquent pas. Faites confiance à une équipe et tout se met en place. La preuve est là !
Menu bois, entretenir la braise et avoir de bonnes poêles notre équipe sait faire, il suffit que chacun apporte sa part et les chefs assurent une cuisson à point.
028-copie-2.JPG
 
Les cuisiniers
  
Côté cuisine aussi on assure. Mettre les petits plats dans les grands… Il faut le faire ! D’autant plus que le nombre de participants est flou. Là aussi elles ont de la pratique nos cuisinières !
 
031-copie-2.JPG
 
 Et l'équipe de service !
Quant au service à croire qu’elles ont des années de métier. Boisson froide ou chaude le tout accompagné de bonne humeur, et vous ne voyez pas le temps passé.
 
L’objectif fixé est atteint. Savoir entretenir les occasions de se réunir en toute simplicité dans un esprit convivial.
 
Un diaporama de notre goûter aux châtaignes
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0