Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De Port St Jean à St Suliac

Publié le par randonnee-quevert

Les marcheurs de l'Argentel sur fond de ciel azur

Les marcheurs de l'Argentel sur fond de ciel azur

Le vent a poussé les marcheurs de l’Argentel de Port St Jean à St Suliac … Direction Port St Jean. Port St Jean, un port à la campagne sur la commune de Plouer sur Rance mais sur l’autre rive de La Rance. Passé le pont St Hubert nous y voilà ! Port St Jean attend les 22 marcheurs de l'Argentel . D’un pont à l’autre nous voilà à proximité des piliers du pont Chateaubriand. Longer La Rance maritime pour rejoindre le Mont Garo, nous y sommes montés ! Emprunter le sentier bordé d’aubépines, de primevères, jonquilles alors que le vent se mêle au chant des oiseaux, un ciel bleu avec des vues sur Rance le décor de notre circuit est planté. Oui randonner a du bon ! Longer le camp vikings où ces redoutables guerriers abritaient leurs drakkars. Camp dont on devine l’architecture à marée basse. Pour rejoindre le mont il nous faut longer le vignoble  Garo. La ténacité de quelques hommes l’a fait renaitre. Les bords de Rance et quelques coteaux bretons ont eu de belles parcelles de vignoble. L’histoire en a décidé autrement. Louis XIV interdira cette culture en Bretagne. Il favorisera les bords de Loire où de célèbres châteaux se bâtissaient. Ainsi de Normandie sont arrivés les pommiers en Bretagne et le cidre remplissait les pichets à la place du vin. Le Mont Garo est là avec ce qui subsiste de son moulin. Dommage que ses ailes soient envolées. Ce jour elles auraient tourné pour moudre le grain. A ses pieds St Suliac nous guette. Ce sera pour un autre jour. Qu’il continue à se bercer au rythme des marées. Descendons à La ville es Nonnais. Un nom à faire sourire ! Son origine : un couvent de religieuses où des nonnes occupaient le bourg. Passage obligé pour rejoindre Port St Jean en longeant La Rance.

Une randonnée digne de ce nom qui nous a fait admirer un paysage que l’on aime voir et revoir.

 

En longeant La Rance de Port St Jean à St Suliac

Partager cet article

Repost0

Une randonnée à St Maudez

Publié le par randonnee-quevert

Les marcheurs de l'Argentel sur les sentiers de St Maudez

Les marcheurs de l'Argentel sur les sentiers de St Maudez

Le temps d’une rando nous avons perdu notre guide. Alors regroupons nos connaissances et rejoignons St Maudez

Les 22 marcheurs de l'Argentel se retrouvent à proximité de son église. St-Maudez et son enclos paroissial abrite quelques richesses de son patrimoine. Les enclos paroissiaux apparaissent dans un contexte économique favorable pour la région de Dinan comme ici à St-Maudez. A l’intérieur son if plusieurs fois centenaire, d’environ 1300 ans, persiste à proximité de l’église. Fatigué il a été, Marie No nous informe que du sang de bœuf introduite autour de ses racines lui a donné un coup de jeune. Prenons acte de la recette ! L'église construite à la veille de la Révolution  est bâtie à l’emplacement de l’ancienne qui était beaucoup plus grande. Elle est en partie financée par la famille Thaumatz. Famille qui a donné son nom au château construit sur la commune. A l’intérieur se trouve une importante collection de polychromés. L’aide apportée à la construction des églises et chapelles par les familles était une forme d’ex-voto. Au sein de l’enclos le calvaire, datant de l’époque des Templiers, ordre hospitalier ses pierres de soubassement sont des pierres de l’ancienne église et des tombes. Toujours dans l’enclos la statue de St Maudez, moine venu d’Irlande. N’ayant pas séjourné ici il a donné  son nom à la paroisse. Il passe une grande partie de sa vie sur une île du même nom dans l’archipel de Bréhat.

Longer le ruisseau dans le sous bois nous avons apprécié le bruit de l’eau qui rythmait nos pas. A notre droite la fontaine Gouyon attend… On y venait en procession en période de sécheresse pour implorer la pluie.

Sur les sentiers de St Maudez nous sommes allés mais bien décidés à Plélan le Petit nous sommes passés. Pour rejoindre notre ruisseau il fallait entrer sur ses terres. Partis avec les gouttes, le soleil s’est vite associé aux marcheurs de l’Argentel pour un circuit de 11 km.

Un circuit où l'esprit de groupe a permis aux randonneurs de marcher à St Maudez !

Refaire notre circuit sur les sentiers de St Maudez

Partager cet article

Repost0

Sur le sentier côtier de St Jacut de la mer

Publié le par randonnee-quevert

La presqu'île de St Jacut ils y sont alles !

La presqu'île de St Jacut ils y sont alles !

Bien vu par notre guide Sylvain pour aller voir ou revoir la presqu'île de St Jacut. Il avait commandé une journée ensoleillée… Elle était au rendez vous, du bleu, beaucoup de bleu. Ciel et mer avaient pris une option sur le bleu. St Jacut et sa presqu’île bordée par la baie de Lancieux d’un côté et de l’autre la baie de l’Arguenon, ses rochers, ses plages et ses falaises nous a offert un décor que beaucoup nous envie. St Jacut s’est développé autour de l’ostréiculture, la mytiliculture et le tourisme. Aujourd’hui avec nos tenues de marcheurs les 25 randonneurs de l'Argentel ont joué aux touristes. Ainsi nous avons redécouvert une des plus vaste étendue des bords de mer en côte d’Emeraude en suivant le sentier côtier. Avec la pointe du Chevet et sa vue imprenable sur l'archipel des Eibihens dans la brume de mer attend la visite les marcheurs de l’Argentel. Au détour du sentier petite descente au château du Guildo à marée montante. Consolidé il attend les prochaines vacances pour voir les bras s’activaient autour de lui. En parcourant la digue aux Moines c'est une autre page d’histoire de St Jacut à découvrir. Construite il y a… Des années par les moines qui habitaient à l’Abbaye. Ainsi ils ont protégé le côté Est de St Jacut n’ayant  ni rochers ni falaises.

 Retrouver le bourg et son église St Christophe après 13 km les marcheurs ont dit : sympathique rando, St Jacut on aime et on y revient !

Les marcheurs de l'Argentel sur les sentiers de St Jacut

Partager cet article

Repost0

Allons voir si le printemps arrive... A St Samson

Publié le par randonnee-quevert

Décidés les marcheurs ? Toujours à l'Argentel !

Décidés les marcheurs ? Toujours à l'Argentel !

 

Des sentiers secs, ils reviennent… Nous l’avons constaté sur le circuit que notre guide Sylvain avait préparé. Un circuit découverte   pour plusieurs d’entre nous. Tout en restant autour de St Samson il nous reste toujours quelques lieux à découvrir.

C’est ainsi que 27 marcheurs de l'Argentel avec ou sans le bâton de pèlerin ont foulé sentiers, chemins et un peu de la voie verte. Un parcours en plaine, parcours en sous bois, un parcours apprécié ! Des difficultés ? Non, notre guide est vigilant et veut épargner les gros efforts à ses marcheurs.

St Samson sur Rance, La Rance pas vue ce jour. Option campagne. Une campagne qui s’active. C’est au rythme des tracteurs que nous avons partagé notre circuit de temps à autre.

Une campagne qui sent le printemps arriver. Des odeurs variées s’échappent des champs. Au fil des jours les talus se tapissent de primevères. Les bourgeons se préparent alors que les noisetiers nous font rêver d’une cueillette…

 

Simplement et amicalement MERCI à vous tous pour votre délicate attention. Vous êtes les acteurs du blog. Sans votre participation pas de gazette. Par votre geste vous m'encouragez à lire et à me documenter en allant à la librairie pour alimenter le blog du club de l'Argentel.

 

Un circuit autour de St Samson

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Ils sont allés... A Languenan

Publié le par randonnee-quevert

Bien décidés... Toujours !

Bien décidés... Toujours !

 

Avec son micro climat, son circuit sec Languenan attendait les 28 marcheurs de l'Argentel.  Languenan est situé sur la voie romaine reliant Corseul à la cité d’Alet. Pas surprenant que les Quévertois soient là ce mardi.

La commune s’est aussi appelée Langanan. La Révolution passant par là son nom devient Languenan.

Un bourg bien calme. Où sont-ils les autochtones ? L’heure de la sieste a sonné. Les marcheurs vont perturber leur sommeil. Pas longtemps...

C’est au pied de l’église St Jacques construite en 1846  que nos marcheurs sont partis sur un circuit que Sylvain avait adapté en tenant compte des giboulées des jours passés.

De Languenan nous voilà à Corseul, certains sont sur leur terre alors que d’autres la retrouve et font un retour sur le passé…

De vastes étendues, le remembrement est passé par là. Robert avec son œil de connaisseur n’a pas manqué de regarder les parcelles de blé et de faire les commentaires : « cette parcelle est bien jaune, un peu d’azote et ça repart «.

Retour vers le bourg, le soleil présent sur notre circuit, des chaussures sèches et pourtant elles ont parcouru 12 km  .  Les marcheurs de l’Argentel rentrent en disant : à mardi avec soleil et bonne humeur !

Partager cet article

Repost0