Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En longeant le plan d'eau de Rophémel à Guitté

Publié le par randonnee-quevert

Les marcheurs de l'Argentel parmi les dolmens et menhirs

Les marcheurs de l'Argentel parmi les dolmens et menhirs

Guitté au cœur du pays de Caulnes accueille 18 marcheurs du club de l'Argentel. Pour clore les six premiers mois de l'année Sylvain nous guide à la découverte du plan d'eau de Rophemel

En quittant le bourg nous arrivons à la vallée de La Rance et sur les rives de la retenue d'eau de Rophemel. Vaste étendue d'eau en arrière du barrage du même nom. Encadré par la nature sauvage de ses berges les marcheurs de l'Argentel profitent d'un beau cadre en suivant les méandres de La Rance.

En empruntant un tronçon du GR 37 nous arrivons au menhir de La Pierre Longue, non loin de là les alignements mégalithiques de Lampouy nous attendent. Ils trônent dans un paysage champêtre. De quartz blanc ils n'ont pas d'orientation précise contrairement à la plupart. Eux sont sur la commune de Médréac. Ce décor méritait bien que les marcheurs se regroupent pour le souvenir de cette agréable sortie. Rejoignons la table d'orientation qui nous permet de découvrir le paysage du secteur de Caulnes, Broons, Dinan...

Le patrimoine de Guitté et de la vallée de La Rance est reconstitué par des réductions de ses moulins et lavoirs. Tout un passé qui est retracé. En sortant des bambous apparaît la place de l'église qui met un terme à notre agréable randonnée de 14 km.

Merci à Sylvain et à ceux qui parfois guident les marcheurs de l'Argentel sur les chemins et sentiers de notre Bretagne.

Bonnes vacances à tous avec le plaisir de se retrouver en Septembre.

Kenavo !

 

 

Partager cet article

Repost 0

Au pays des pierres sonnantes, Le Guildo

Publié le par randonnee-quevert

Face au château Gilles de Bretagne

Face au château Gilles de Bretagne

C'est à l'embouchure de l'Arguenon que 19 marcheurs de l'Argentel avaient rendez-vous pour ce premier jour d'été au port du Guildo.

Franchir le pont René Pléven et nous voilà à emprunter l'ancienne voie de chemin de fer. Cette portion de voie reliait St Briac. Elle a été ouverte de 1926 à 1939. Une ligne de 11km qui permettait une correspondance avec la voie St Cast- Plancoët. A cette période le réseau des Côtes d'Armor avait 11 lignes.

Quittons la voie pour prendre le sentier qui arrive au bord de l'étang de Beaulieu. Un étang artificiel de 3 hectares avec barrage que connaissent les pêcheurs pour ses carpes et perches.

Un petit tour au village de St Brigitte avec sa chapelle du même nom. Un petit rappel à notre séjour en Irlande, sainte irlandaise.

Face aux Ebihens longeons la plage des 4 Vaulx La plage préférée des pêcheurs à pied. Nichée entre St Jacut et St Cast elle est calme et familiale.

Suivre le GR 34, un régal pour les yeux à marée basse, on ne peut pas se perdre. Monter les marches et atteindre la clairière le temps d'un regard vers la baie et ses bouchots. Avec précaution nous avons profité de beaux paysages.

Franchir le ruisseau avec en face une vue sur St Jacut. Le château Gilles de Bretagne nous indique le terme  d'un magnifique circuit de 12 km !

 
 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Une île émeraude : l'Irlande

Publié le par randonnee-quevert

Le club de l'Argentel découvre l'Irlande

Le club de l'Argentel découvre l'Irlande

 

L'Irlande mérite bien son qualificatif d'île d'émeraude car si il y a une couleur qui domine c'est bien le vert : des prairies, jusqu'en haut des falaises, du drapeau jusqu'au trèfle national. Ce vert éclatant surtout à cette période de l'année a permis aux 50 Aînés de l'Argentel de passer d'agréables moments.

Île verte, avec un turbulent passé et des paysages marqués par l'histoire et les légendes cinquante tons de vert n'ont pas laissé les quevertois indifférents. Des paysages variés et sereins, les lacs et les falaises sauvages, des cités médiévales sans oublier une population accueillante nous ont fait rêver.

De Dublin à Cork des paysages variés Le Comté de Galway et ses falaises, des paysages imposants faits de montagnes et de lacs. Il accueille les fameux panoramas du Connemara avec parfois des sites hantés par quelques forteresses en ruines de toute beauté.

Le comté de Clare avec les falaises de Moher, le mur de l'Atlantique. Là le vent était notre compagnon. A l'abri nous avons pris connaissance de la vie et des histoires liées aux célèbres falaises.

Sur la Péninsule, Dingle une ville réputée pour son charme avec ses maisons aux façades colorées, son port et son paysage sauvage nous a permis de faire une sortie en bateau à la recherche du dauphin : Fungie qui a élu domicile dans la baie. Il s'est amusé à faire quelques pirouettes pour nous amuser.C'est au John Berry'S Pub que nous avons goûté l’atmosphère du pub.

L'Anneau du Berry, un parfum de tourbe en visitant '' Bog Village '' qui retrace la vie du village autrefois. Watterville où Charlie Chaplin et sa famille ont séjourné. Sneen, ville qui a accueilli Le Général de Gaulle et lui a dédié une stèle.

Le comté de Cork, célèbre pour ses vastes étendues de pâturages et de terres cultivées. C'est à la ferme de Duella que 600 moutons nous attendaient sur une partie des 120 hectares que possède la ferme. Ici pas besoin de berger, deux chiens suffisent pour rassembler le troupeau. Une belle démonstration de leur savoir faire avant la dégustation du tea et des fameux scones. Sur son piton rocheux le château de Cahir avec sa puissante forteresse, son imposant donjon est l'un des châteaux le mieux conservé d'Irlande.

Cobh et son célèbre port a vu s'en aller le Titanic pour sa tragique traversée. Son musée nous a retracé cette émouvante tragédie.

Cork, avec le plus ancien marché de ce genre en Europe où les étales regorgent de produits de toutes sortes . Un délice ! Cork, autrefois une île s'étend sur les deux rives de la rivière Lee. Ses nombreux ponts traversés nous ont conduit au pied de la cathédrale St Finban.

Arrive l'heure de rejoindre notre Bretagne ! Une semaine haute en couleurs, en paysages que notre guide Odile tout au long du séjour nous a fait découvrir.

Les Aînés de l'Argentel une fois de plus ont tout mis eu œuvre pour que ce voyage se passe agréablement. MERCI à eux tous !

 

 

 

Une semaine en Irlande avec d'agréables souvenirs

Partager cet article

Repost 0

A St Maudez, chemins par ici et sentiers par là

Publié le par randonnee-quevert

Iff millénaire de St Maudez

Iff millénaire de St Maudez

 

Soleil et bonne humeur avaient donné rendez-vous aux 20 marcheurs de l'Argentel en tenues sur les sentiers de St Maudez.

Les sentiers de St Maudez, on pense les connaître. Nul doute, les découvrir à une autre saison donne du charme à notre circuit. Entre les blés en fleurs, le maïs qui allonge, le chant du rouge-gorge et longer le Montafilan sur un circuit coloré, parfumé avec le chant des oiseaux Sylvain a guidé ses marcheurs.

Quand on sait que St Maudez est arrivé d'Irlande en Bretagne on comprend le choix du circuit à quelques jours du départ pour cette contrée. Que d'événement depuis son arrivée en Bretagne !

 

Certains étaient sur leurs terres d'origine, Marcel connaît les sentiers et routes de son enfance. En longeant Le Montafilan Jean Claude sentait l'air du pays. D'autant plus que longtemps St Maudez était un village de Corseul. Qu'il est loin ce temps...

 

A l'ombre de son église le départ a été donné. Une église financée en partie par la Famille Gouyon de Thomatz, Famille de St Maudez qui habitait le château du même nom.

 

Une boucle colorée tout en douceur a ramené les marcheurs en longeant l'enclos paroissial avec son iff millénaire et sa croix monolithique attribuée à l'ordre des Templiers.

 

Terminer notre randonnée de 12 km en longeant ce patrimoine les Maudéziens d'un jour se donnent rendez-vous pour de futures randonnées.

 

 

 

Sur les chemins de St Maudez

Partager cet article

Repost 0