Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Bois- Joli entre rives fleuries et plan d'eau

Publié le par randonnee-quevert

Avec le soleil les marcheurs de l'Argentel au bord du Bois Joli

Avec le soleil les marcheurs de l'Argentel au bord du Bois Joli

 

Concilier la marche et le plaisir des yeux... Sylvain a vu juste en guidant les 20 marcheurs de l'Argentel sur les rives du Bois-Joli.

C'est autour du plan d'eau de plus de 60 hectares que nous avons marché. Le Frémur qui sépare l'Ille et Vilaine et les Côtes d'Armor alimente des retenues d'eau, des plans d'eau propices à la randonnée.

En longeant les rives fleuries du Bois Joli ce sont deux barrages que nous avons vu : celui du Bois- Joli et du Pont Es Omnés. Le barrage du Bois- Joli, le dernier construit, alimente en eau potable les communes à la gauche de La Rance et une partie de la région malouine. Celui du Pont Es Omnés, le plus ancien, est connu des pêcheurs pour ses anguilles qui y séjournent avant de passer de l'eau douce à l'eau de mer. Barrage construit par les Allemands pour la défenses de l'aéroport. De même de nombreux blockhaus aujourd'hui envahis par la nature témoignent d'un lourd tribu payé à la dernière guerre par la région de Pleurtuit.

Le long du sentier des traces de carrières d'où est sorti le granit pour la construction du viaduc de Dinan. Changeons de rive.

En suivant le sentier bordé de cerisiers en fleurs nous voilà face au château de Kergoat. Lui aussi depuis la dernière guerre il a connu divers épisodes . Aujourd'hui il est devenu résidence. Un peu plus loin c'est l'ancien manoir de Pomphily. En raison de la mise en eau de la vallée les propriétaires de la ferme sont expropriés au début des années 1990. Aujourd'hui c'est le refuge des chauves-souris.

Belle randonnée, beau circuit des mots exprimés par les marcheurs en disant MERCI au guide pour son choix !

Sur les rives du Bois Joli avec des airs venus du soleil, le Cap Vert.

Partager cet article

Repost0

Des Mégalithes à la vallée de l 'Adria à Pleslin-Trigavou

Publié le par randonnee-quevert

Les marcheurs de l'Argentel à la recherche des légendes

Les marcheurs de l'Argentel à la recherche des légendes

Avec 17 marcheurs de L'Argentel Sylvain nous a guidé entre les mégalithes et la vallée de l'Adria sur les sentiers de Pleslin-Trigavou.

Aller sur les sentiers de Pleslin sans passer au cimetière des Druides ou pour certains « le Champ des Roches » pas possible ! C'est ainsi que nous avons longé les mégalithes et les légendes qui les entourent. Plusieurs légendes circulent... A chacun la sienne, poursuivons le sentier.

Pleslin et ses légendes... Cette fois c'est à la porte de Trigavou qu'une autre légende nous attend. La chapelle des Vaux à proximité du manoir du même nom a aussi sa légende connue et racontée où une chèvre fit prisonnier un loup. Une énigme pour son origine ? Les poutres sculptées de l'église de Trigavou retracent la légende.

Un peu de sous-bois, des champs de colza et voilà un sentier que Sylvain nous fait découvrir. Un sentier en sous-bois avant de retrouver la Voie Verte. Un passage TGV devant l'ancienne gare reconvertie en gîte puis descendre vers la vallée de l'Adria. Une vallée récemment aménagée tout en longeant le ruisseau du même nom permet de relier la Voie Verte au centre du bourg. Une zone humide et inondable bien aménagée à vocation piétonne a permis aux marcheurs de l'Argentel de rejoindre l'église St Brigitte avec son dôme en ardoises.

Tout en longeant l'ancien lavoir sur un circuit de plus de 11 km les marcheurs de l'Argentel ont apprécié la nature au milieu des légendes.

 

Des Mégalithes à la vallée de l'Adria avec les marcheurs de l'Argentel

Partager cet article

Repost0