Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur les sentiers de Bobital

Publié le par randonnee-quevert

Sur le sentier, fleurs, fruits et champignons d'automne.Sur le sentier, fleurs, fruits et champignons d'automne.Sur le sentier, fleurs, fruits et champignons d'automne.

Sur le sentier, fleurs, fruits et champignons d'automne.

Choisir un sentier... Allons au pays des ''Picotous'' à Bobital. C’est ainsi que 17 marcheurs de l'Argentel ont emprunté le'' Sentier Terre de Roche'' et une partie du ''Chemin du Guinefort''.

Pays du granit qui a connu pendant des années l'exploitation de cette pierre. Aujourd'hui les carrières sont fermées. Les quais de St Malo voient arriver des chargements chinois... Adieux le granit breton qui a participé à bâtir demeures, ponts et cathédrales ici et ailleurs...

Terre de Roche avons parcouru puis c'est sur le Chemin du Guinefort que les marcheurs de l'Argentel ont poursuivi leur circuit. En longeant le ruisseau du même nom nous avons parcouru que quelques kilomètres des 25 qui ont été aménagés.

L'automne est là : fruits, fleurs et champignons sont là. Couleurs et parfums ont tout au long du circuit éveillé nos papilles et ébloui nos yeux ! Certains n'ont pas manqué de cueillir pour assurer leur dîner.

Bobital méritait bien notre visite automnale !

 

En ce début d'automne les marcheurs de l'Argentel ont parcouru plus de 11km sur les sentiers de Bobital.

Partager cet article

Repost0

De Léhon à Calorguen en longeant le canal

Publié le par randonnee-quevert

Au bord du canal une pause

Au bord du canal une pause

Pas de coach aujourd'hui... Les palabres ne se prolongent pas '' descendons à Léhon et rejoignons Calorguen''.

Voilà nos marcheurs qui rejoignent la '' Petite Cité de Caractère '' de Léhon. Une cité qui impose son charme et son authenticité. Les marcheurs de l'Argentel l'ont traversée en jetant un regard vers son cloître, ses maisons, sa rue pavée et son vieux pont.

Virage à droite pour longer le canal Ille et Rance et nous voilà sur le halage. Le canal Napoléon, construit à son époque, est un lieu calme entre nature et tranquillité. On y respire et on y apprécie son calme tout en le longeant. Ses rives commencent à changer de couleurs, un peu de jaune, un peu d'orangé ici et là nous laissent penser que l'automne pointe son nez. Tout un passé au bord des rives : le manoir de Boutron, les moulins et écluses du Mottay témoignent d'un passé de la vie fluviale sur le canal.

Quitter Léhon et rejoindre Calorguen , un autre décor : ici la vie agricole est présente : grands champs moissonnés et les maïs qui attendent l'heure de la récolte. Une petite cité ici aussi à caractère rural, cité dortoir...

Accompagné du soleil les marcheurs de l'Argentel ont apprécié cette boucle qui avait un léger parfum d'automne.

Partager cet article

Repost0

Une journée sur les sentiers de Normandie

Publié le par randonnee-quevert

Un bon groupe de marcheurs à Julloiville

Un bon groupe de marcheurs à Julloiville

 

Comme de bons écoliers les marcheurs de l'Argentel ont repris la marche. Pour marquer la reprise, cette année c'est cap vers la Normandie. Sylvain tenait à nous faire découvrir ce petit coin de Normandie que nous apercevons de Cancale. Un sympathique programme auquel 30 marcheurs sont venus pour découvrir le Bec d'Andaine.

 

Longer la côte alors que la mer est haute et que les vagues roulent sur le sable de Jullouville, l'air iodé est là. C'est au son des vagues que le verre de l'amitié nous a été offert. Au club les traditions persistent. Merci.

 

Pique-nique terminé il nous faut rejoindre le Bec d'Andaine. A nous les falaises escarpées tout en contemplant de beaux paysages. Parfois la mer prend des reflets d'argent avec au détour du sentier le Mont St Michel qui nous accompagne.

 

Du plat, du sable et des oyats pour finir le circuit. Il nous faut rejoindre la Bretagne tout en disant : «  nous irons revoir la Normandie ».

 

Merci Sylvain de nous avoir fait découvrir ce petit coin de Normandie.

 

 

Un circuit varié nous attendait ! (parfois des erreurs de frappe quand il se fait tard...)

Partager cet article

Repost0

De la Baie de Somme à Amiens avec le club de l'Argentel

Publié le par randonnee-quevert

Ainsi réunis sur le parvis de la cathédrale d'Amiens

Ainsi réunis sur le parvis de la cathédrale d'Amiens

 

Découverte de nouveaux lieux, les Aînés de l'Argentel sont toujours en recherche de sites qui font la richesse de notre patrimoine. Cette fois c'est en Baie de Somme et Amiens que Sylvain a donné rendez-vous.

Loin des littoraux bétonnés la Baie de Somme a préservé sa côte, un site naturel d'exception. Pas étonnant qu'il soit classé parmi les plus belles baies du monde. La maison de la Baie nous a donné l'occasion de découvrir toute la faune qui y séjourne. En allant à St Valery sur Somme une cité médiévale, qui domine la baie les yeux ont le plaisir de balayer l'horizon et d'apercevoir une compagnie de phoques se reposant sur un banc de sable. Une ville avec un patrimoine varié avec son église, son port, ses ruelles pavées et fleuries et ses belles villas face à la baie. De la côte d'Opale allons à Amiens.

Amiens et sa cathédrale dont la beauté est connue dans le monde entier. La plus grande cathédrale gothique de France méritait bien notre visite. Un chef d’œuvre d'architecture. Avec ses 112 mètres de haut elle s’élève en plein centre ville. A la tombée de la nuit c'est un embrasement de couleurs avec les projections lumineuses qui reconstituent la polychromie de la façade à l'époque de sa construction. Un riche moment pour nous ! Pour un tel monument une visite ne s'improvise pas. C'est accompagné d'un guide que nous avons eu une approche de son histoire et de son architecture.

Non loin de là ce sont les hortillonnages qui nous attendaient. Un ensemble de jardins flottants avec 65 km de canaux. Avec le temps de zone maraîchère le lieu s'est transformé en une mosaïque de jardins d'agrément.

Une sympathique escapade comme le club de l'Argentel sait organiser. Merci à ceux qui préparent ce temps partagé amicalement.

 

Merci à Martine pour Les photos qu'elle a eu la gentillesse de  me transmettre .

De la Baie de Somme à Amiens. Merci à Martine qui a eu la gentilesse de joindre des clichés.

Partager cet article

Repost0