Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prémices de l'automne sur les chemins de Léhon et Calorguen

Publié le par randonnee-quevert

Un clic, clac par Michel au bord du canal !

Un clic, clac par Michel au bord du canal !

 

A pas menus, menus l’automne arrive et les marcheurs de l’Argentel s’en vont sur les sentiers de Léhon et de Calorguen. Le vent est plus frais. Et oui, l’été est bel et bien terminé et laisse sa place à l’automne. Il nous faut aborder cette saison avec le sourire en ne prenant que les bons côtés puisque cet après midi le soleil a brillé. Les marcheurs de l’Argentel sont convaincus !

Léhon, la petite cité de caractère nous a vu passer. Sur son piton rocheux le château nous a fait un clin d’œil en disant : ‘’Venez me voir, je mérite bien votre visite !’’ A quelques pas plus loin l’Abbatiale St Magloire était calme. Nos pas décidés l’ont sans doute perturbée après la fatigue des journées patrimoines.

Bien décidés, les marcheurs de l’Argentel ont retrouvé le halage du canal Ille et Rance. Ici aussi la saison se termine. Les bateaux rejoignent les pontons. En campagne les couleurs se ternissent en bordure du canal. Peu a peu la palette sera flamboyante…

Monter vers Calorguen sur une route toute neuve ! Les marcheurs ne tardent pas à faire les commentaires.

Un bref passage et nous retrouvons le halage. Sensible à l’appel du château notre guide nous fait grimper la colline St Joseph. Une belle restauration qui nous permet d’apprécier la vue sur la région. D'ici un regard vers la case départ et nous aurons 11 km à nos compteurs à l'arrivée.

Pas de grisaille, le soleil et le ciel bleu avec de belles facettes, alors nous avons pris le temps d’écouter et de regarder l’automne qui arrive à pas menus.

 

De la douceur avec les marcheurs de l'Argentel sur les chemins

Partager cet article

Repost0

En marchant découvrir St Suliac d'hier et d'aujourd'hui

Publié le par randonnee-quevert

Des hauteurs de Grainfollet les marcheurs de l'Argentel

Des hauteurs de Grainfollet les marcheurs de l'Argentel

 

Du Mont Garot au port de St Suliac il n’y a qu’un pas … Et pourtant les 16 marcheurs de l’Argentel ont parcouru plus de 11 km pour découvrir les charmes de ce village au bord de la Rance maritime.

Sylvain avait donné rendez-vous aux marcheurs au Sud de St Suliac. Sur son piton rocheux voilà le Mont Garot d’où on embrasse à perte de vue la Rance, les villages et les paysages maritimes.

Empruntons le sentier et voilà les marcheurs qui longent le vignoble réputé : Le Clos Garot ! Une trentaine de passionnés le font revivre, un vignoble bichonné de 1000 pieds de vigne où tout est fait à la main. Au bout du sentier : les vestiges d’un camp viking. Il n’a pas fini de faire rêver les amateurs d’histoire. Pour certains des vestiges d’une ancienne place forte occupée par les Normands…

Longer le port et monter à Grainfollet. Sur les hauteurs un oratoire construit par les marins qui partaient pour Terre-Neuve. La statue de La Vierge a disparu . Fragilisée avec le temps elle a quitté son socle.

Longer la Rance et passer par les ruelles du bourg de St Suliac. Pays de marins, pays de pêcheurs où les ruelles et ses maisons sont les témoins d’une vie passée. Petit port qui voyait partir ses hommes pour Terre-Neuve. Aujourd’hui St Suliac a tourné la page. Son petit port accueille les bateaux de plaisance.

Nous marcheurs de l’Argentel tout au long des sentiers avons pris plaisir à découvrir St Suliac d’hier à aujourd’hui.

 

 

Partager cet article

Repost0

Une journée '' sac à dos ''au pays des légendes à Brocéliande avec les marcheurs de l'Argentel

Publié le par randonnee-quevert

En bordure de l'étang au château de Comper

En bordure de l'étang au château de Comper

sAvec les marcheurs de l’Argentel une sympathique journée à la lisière de la Forêt de Brocéliande pour une rando ‘’Sac à Dos ‘’. Motivés et en forme nous voilà à Concoret pour partager les chemins des légendes.

Une escapade morbihannaise à la découverte d’un secteur de la forêt de Brocéliande, ici tout est légende… Il suffit d’emprunter les chemins forestiers et de se laisser conduire ! Au bout du chemin le château de Comper a vu passer Du Guesclin. Un domaine où l’histoire, les légendes, la musique se partagent des spectacles où Viviane, Lancelot, Merlin et le roi Arthur reviennent le temps d’une soirée. Ici le monde de l’imaginaire ouvre ses portes sur les légendes de Brocéliande.

Une autre belle bâtisse se cache dans la verdure : le château du Rox. Propriété privée il ne se visite pas. Dommage pour nous !

Au pays des légendes et des contes Arthuriens continuons à découvrir Brocéliande et ses nombreux chênes remarquables. Ici un chêne peut en cacher un autre. Le chêne d’Artus, le chêne de Merlin … Puis le chêne Guillotin !

Un arbre remarquable ! Âgé ? Entre 800 et 1000 ans. Pourquoi Guillotin ? Il doit son nom à l’abbé Guillotin qui  trouva refuge dans son tronc pendant la Révolution.

La mythique forêt de Brocéliande avec ses fées, ses korrigans, ses chevaliers de la Table ronde nous a permis tout au long des sentiers d’être entre un monde réel et le monde de l’imaginaire avec la douceur d’une journée de fin d’été !

Brocéliande , le monde de l'imaginaire avec les marcheurs de l'Argentel

Partager cet article

Repost0

Une reprise en douceur à Brusvily avec les marcheurs de l'Argentel

Publié le par randonnee-quevert

En forme les marcheurs de l'Argentel pour reprendre la marche !

En forme les marcheurs de l'Argentel pour reprendre la marche !

 

Une reprise en douceur pour les 16 marcheurs de l’Argentel. Oui une reprise en douceur sur les sentiers de Brusvily ! Oui nous avons encore du soleil dans les yeux, un peu de vent dans les cheveux, du sable dans les orteils, des souvenirs plein la tête … Voilà venu le temps de partager le chemin avec les marcheurs de l’Argentel.

Le départ s’est fait au milieu du bourg, place de l’église, sous un soleil clément en suivant notre guide Sylvain. Longeons les champs de maïs. Marchons dans les chemins creux. Empruntons l’ancienne voie romaine qui reliait Corseul à Vannes. Puis le Chemins des 7 Bornes, soit disant empruntée par un haut personnage appelé : Duguesclin! Entre deux champs de maïs le château du Chalonge se dresse majestueusement.

A l’ombre des chênes et des châtaigniers une pause rafraîchissante le temps d’échanger sur nos deux mois de vacances. Brusviliens le temps d’une rando les marcheurs de l’Argentel ont repris en douceur !

 

Rendez-vous le mardi 10 septembre à 9h30 pour une journée sac à dos pour une escapade à Concoret.

 

Partager cet article

Repost0