Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du sentier aux châtaignes grillées avec les marcheurs de l'Argentel

Publié le par randonnee-quevert

Du sentier... Aux châtaignes grillées.
Du sentier... Aux châtaignes grillées.

Du sentier... Aux châtaignes grillées.

 

Les châtaignes se fendaient sous nos pas ce jour sur les chemins de Quévert. Sylvain retenu pour une bonne cause… Louis connaît les chemins de Quévert avec les petits tours et les détours.

C’est avec entrain que les marcheurs de l’Argentel l’ont suivi. Passer par la sympathique vallée aménagée, longer la ligne de chemin de fer et rejoindre le sentier de la Patte. Que du plaisir puisqu’un beau soleil automnal s’est joint à notre équipe.

Aujourd’hui les vents étaient porteur, une douce odeur de châtaignes grillées nous a guidé jusqu’au local des Aînés de l’Argentel. Et là ! Un bon feu, des poêles remplies de châtaines nous attendaient.

Quelques poignées de châtaignes, des amis , des grilleurs et un comité d’accueil c’est la certitude de passer un bon moment autour du fruit d’automne. C’était le moment de se régaler , ça sent bon et ça réchauffe les doigts quand on les épluchent !

 

Les traditions ont du bon ! Merci aux Aînés de l’Argentel de les conserver et de les faire partager !

 

Marcher et déguster les châtaignes grillées

Partager cet article

Repost0

Les marcheurs de l'Argentel ambassadeurs au coeur du futur Parc Régional

Publié le par randonnee-quevert

Blason QUEVERT

Blason QUEVERT

Nous allons marcher à Quévert aujourd’hui ! Notre guide Sylvain avait sa petite idée du parcours de ce jour.

Surprise pour la quinzaine de marcheurs une fois longé le ruisseau de l’Argentel et le plan d’eau de La Landelle. ‘’ Je vous guide en un lieu qui sera intégré au futur Parc Régional !‘’

Un projet qui va aboutir où chacun est concerné. Mieux vaut aller sur le terrain. C’est ainsi que les marcheurs en partant de Quévert, en passant par Trélat et Taden ont découvert des lieux où la biodiversité sera mise en évidence. Patrimoine culturel et tourisme dans des paysages variés vont permettent un développement du cadre de vie et culturel. Pas anodin ce projet de Parc Naturel Régional puisque 75 communes sont concernées.

Zone boisée, zone humide, zone sauvage un joli parcours ! Tout au long des 11,500 km les marcheurs ont fait de bonnes cueillettes. Châtaignes et champignons seront au menu chez plusieurs des marcheurs.

 

Une fois encore tout en marchant nous avons concilié le plaisir de la marche avec cueillette et culture dans le futur Parc Naturel Rance Émeraude.

 

 

Les marcheurs de l'Argentel au coeur du futur Parc Régional Rance Emeraude

Les marcheurs de l'Argentel ambassadeurs au coeur du futur Parc RégionalLes marcheurs de l'Argentel ambassadeurs au coeur du futur Parc Régional

Le mardi 22 octobre après la marche tous les marcheurs de l'Argentel sont cordialement invités à la dégustation des châtaignes grillées !

Partager cet article

Repost0

De la pointe du Meinga à la pointe de La Varde avec les marcheurs de l'Argentel

Publié le par randonnee-quevert

Les marcheurs de l'Argentel à la journée sac à dos à St Coulomb
Les marcheurs de l'Argentel à la journée sac à dos à St Coulomb

Les marcheurs de l'Argentel à la journée sac à dos à St Coulomb


   Voilà les marcheurs de l'Argentel en terre malouine à Saint Coulomb. Entre St Malo et Cancale St Coulomb  offre une variété de paysages. Ses plages, ses champs de primeurs et ses pointes rocheuses voilà une jolie diversité de lieux pour le randonneur. Saint Coulomb offre des sites naturels et protégés, un lieu qui mérite que l'on s'y attarde.
   La pointe du Meinga, une belle avancée rocheuse bien connue pour sa vue lors du départ de la Course du Rhum. Balayé par la mer et le vent son sentier côtier nous a permis d'apprécier de beaux clichés.
   Terre de primeurs les sentiers balisés traversent de grandes étendues de poireaux, diverses variétés de choux sans oublier les parcelles de céleris qui depuis quelques années occupent une part importante dans les cultures.
   La pointe de La Varde, un site naturel qui offre aux promeneurs un panorama sur la baie de St Malo. Mais aussi une pointe chargée d'histoire, vestiges de forts et casmates témoignent d'un passé. Aujourd'hui un havre de paix, un paradis pour le marcheur.
   L'île Besnard qui n'est plus tout à fait une île puisqu'elle est reliée à la pointe du Meinga par une langue de sable. Elle nous permet de faire un dernier regard vers le large.
   D'une pointe à l'autre sur le chemin des douaniers les marcheurs de Argentel après 19 km peuvent dire : voir et revoir notre côte bretonne donne toujours du plaisir!

Partager cet article

Repost0