Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un air de campagne en passant à Brusvily et Plumaudan

Publié le par randonnee-quevert

Les craquelins accompagnent les blasons de Brusvily et Plumaudan
Les craquelins accompagnent les blasons de Brusvily et Plumaudan
Les craquelins accompagnent les blasons de Brusvily et Plumaudan

Les craquelins accompagnent les blasons de Brusvily et Plumaudan

 

   Le vent est bien présent pour accompagner les marcheurs de l’Argentel sur les chemins de Brusvily et de Plumaudan.

   Un départ du Creux… Les marcheurs connaissent mais Sylvain a changé l’itinéraire ! C’est le nez au vent et avec un ciel bleu que nous partons pour un tour en campagne. Le ciel change de couleur. Il passe du bleu au gris, mettons capes et chapeaux. Ce n’est rien, la giboulée n’est pas pour nous.

   Heureusement que les marcheurs de l’Argentel passent… Nos voix et le bruit de nos bâtons animent les lieux.

   Kilomètres après kilomètres nous voilà à Plumaudan. Allons- nous déguster quelques craquelins pour le goûter ? Non ! Ce n’est pas prévu au programme. Plumaudan et ses fontaines accompagnées de leurs légendes, c’est pour un autre circuit. Au bas du bourg la fontaine St Maudan a été bien restaurée. Avec son arc gothique sur son fronton et la statue de St Maudan bien nichée à l’intérieur elle en impose. Ici on y venait en temps de sécheresse pour implorer la pluie. Pas besoin en ce moment… Voilà pourquoi nous ne sommes pas allés y mettre nos bâtons.

Un dernier effort ! Voilà le Creux qui nous attend. Les quinze marcheurs sont rassurés sur leur forme physique ils ont parcouru 15 km !

Un groupe dinanais au son de la harpe accompagne les marcheurs de l'Argentel.

Partager cet article

Repost0

Un circuit avec un air de nostalgie à Trélivan

Publié le par randonnee-quevert

Vingt marcheurs de l'Argentel au Chalonge

Vingt marcheurs de l'Argentel au Chalonge

 

   Un nouveau guide aujourd’hui, il avait mis sa casquette pour l’occasion : Eugène. Il nous a guidé sur son circuit nostalgique. Où ? A Trélivan ! Sur les chemins de son enfance.

   Les lieux ont bien changé. L’enrobé a pris le relais de la terre et de la pierre. Plus de chevaux à tirer les charrettes, il a fallu s’adapter. Tout a changé ! Et pourtant la célèbre fontaine de son enfance est toujours là : La Grande Fontaine. C’est en ce lieu que la famille d’Eugène venait puiser l’eau.

   Un autre lieu l’a vu grandir, courir… Le château du Chalonge. Une belle construction des années 1780. Une belle cour d’honneur avec une grille ouvragée. Sur son fronton sont sculptées les armoiries du constructeur. Sa façade sud donne sur un jardin à la Française limité par des douves. Des douves qui sont remplies avec les pluies actuelles. Propriété privée nous reviendrons lors des journées du patrimoine.

   Traversons la forêt du domaine. En l’espace de trente minutes en octobre 1987, 100 hectares de forêts sont détruits. Au réveil son propriétaire Monsieur de Salins s’est exclamé :’’c’est Verdun !’’ Il a fallu quatre années de nettoyage , aujourd’hui après 30 ans elle reprend à revivre.

   Venir a Trélivan et passer au village de La Tourtelais. Ici un musée à ciel ouvert qui s’agrandit au fil des ans. Poursuivre notre circuit de 12 km et arriver au pied de l’église St Magloire. Un beau clocher ! L’histoire de sa cloche partie à St Sauveur de Dinan et ramenée à Trélivan en 1953 sera pour un autre jour.

Ainsi s’achève notre circuit. Parfois la nostalgie a du bon ! Merci Eugène !

 

Sur les sentiers de Trélivan sous le soleil de Février

Partager cet article

Repost0