En longeant la rive droite de La Rance le 10 Décembre 2013

Publié le par randonnee-quevert

    Notre circuit                                                                                      

 

      
 

    DSC00899.JPG

 

 

Un agréable groupe

 

Passer le Pont S-Hubert se fait rare, nous l’empruntons rarement depuis que le Pont Chateaubriand lui fait concurrence.

Nous l’avons franchi par ce bel après-midi de Décembre pour rejoindre Port St-Jean. Pendant longtemps ce village portait le nom de : Port Sablon. Il était connu pour son hospice.

Longer La Rance avec le soleil et la brume sur La Rance, un plaisir pour les yeux, quand le ciel est rose à l’horizon. Peintres et photographes pourraient assouvir leur passion. Marcher sur des sentiers secs dans le sous-bois dépouillé de ses feuilles nous allons rejoindre La Ville es Nonnais.

La Ville es Nonnais, village voisin de Port St-Jean avait aussi son hospice tenu par des religieuses, d’où son nom. Son ponton a perdu l’activité des jours d’été où les vacanciers s’en donnent à cœur joie.

 

 

 

Marée basse… Le camp des Vikings émerge. Il accueillait les drakkars qui se mettaient à l’abri côté terre. Camp établit quand les Normands voulaient conquérir la Bretagne. Cet endroit se voit mieux du Mont Garrot… Allons voir.

Pour l’atteindre il nous faut grimper. Chose aisée pour les 25 marcheurs ! Tout en grimpant nous longeons le vignoble de St-Suliac. Des vignes en bord de Rance ? Mais oui !  Longtemps, il y a eu du vin en Bretagne. Quelques locaux ont renoué avec la tradition en plantant un demi-hectare de vigne. Grand cru ? Il porte le nom de « Clos Garo »

Du haut de ses 72 mètres le Mont Garrot nous attend… Il domine une partie de la vallée de La Rance. Tout en bas St Suliac semble tout endormi. Par temps clair Le mont St-Michel est à portée de vue. Nous reviendrons au printemps.

 

 

 

Pour faire notre boucle il nous faut passer devant le Manoir de la Baguais. Ancien manoir fortifié il était un lieu de villégiature et de repos aujourd’hui transformé en dépendance de ferme. Les temps ont changé !

Un circuit qui nous fait revenir face au pont St-Hubert. Le premier mis fin à la traversée de la barque pour rejoindre l’autre rive. Tout en longeant  la cale nous terminons un agréable circuit de 9 kilomètres.

 

 

 

 

 

 

    .

  

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article