Ile de Bréhat le 5 Juin 2012

Publié le par randonnee-quevert

004 
 
 
Ils sont partis de bon matin, sac à dos, bien chaussés et plein d’entrain… Pour se rendre sur une île du Ponant : L’Ile de Bréhat. L’île aux fleurs et aux rochers roses. Longue de 3,5kms sur 1,5km au plus large, elle est entourée d’îlots. En réalité il s’agit de deux îles reliées par un pont : le pont Vauban pour passer du Nord au Sud.
007.JPG
Paimpol, la pointe de l’Arcouest et son embarcadère… Y arriverons-nous à Bréhat ?
006-copie-1.JPG
Notre bateau, une place pour chacun. Tous là… Nous y sommes montés.
008.JPG 009.JPG
010-copie-2.JPG 011.JPG
 012-copie-1.JPG 013.JPG
 014-copie-1.JPG 015-copie-1.JPG
 017-copie-1.JPG 018-copie-1
 
 Belle brochette !!!
 
 
 021-copie-2.JPG
 A l’abri des embruns ou déjà scrutant l’horizon !
 
 025-copie-1 030.JPG
 
Bréhat se profile, à marée basse avec sa centaine d’îlots, à marée haute elle nous guette.
022-copie-1.JPG
Après 10 minutes de traversée nous y voilà. Marée clémente, nous débarquons à Port Clos. Elle nous attend…
032.JPG 033-copie-1.JPG
Port Clos, c’est le début de notre aventure. Abrité, c’est le seul lien avec le continent. Partons à la découverte d’un lieu luxuriant avec  un petit air exotique. Soixante-cinq promeneurs viennent augmenter la population de 420 habitants ce mardi 5 Juin.
035.JPG 037-copie-1
Halte à la verrerie installée dans l’ancienne citadelle. Artisans et ouvriers retracent des gestes  anciens pour faire un verre très dur.
043.JPG 096.JPG
Marins et capitaines y ont vécu. Ils ont ramené plantes et arbustes de leurs voyages aux quatre coins du globe. Agapanthes, eucalyptus ; palmiers, fenouil… En sont les témoins. Le micro climat facilite  la pousse..
050.JPG
Le moulin à marée du Birlo, patrimoine original, monument historique en état de marche a été construit en 1633. Rénové, il est considéré comme un des plus beaux de Bretagne. Il a cessé son activité en 1916. Aujourd’hui on y mou du blé noir.
052.JPG
Montée à la chapelle St-Michel. Elle offre une vue sur toute l’île et le littoral.
054.JPG 057.JPG055.JPG
 Avec ou sans aide il fallait y monter !!!
 
 
L’heure tourne, le petit déjeuner est loin… Le crachin bien présent. Sylvain scrute, cherche un abri… Nous ne sommes pas les seuls ce jour.
 066.JPG
067.JPG 068.JPG
 069.JPG 070.JPG
 
 Peu importe d’être assis ou debout le réconfort est là et à l’abri !
 
 072.JPG 073.JPG
 
 074.JPG
 
  Après le pique-nique, thé et café en route pour un autre horizon.
077 078.JPG
 079.JPG 080.JPG
La côte nord, plus sauvage, un décor de galets qui n’est pas sans faire penser au sillon du Talbert tout en face.
083.JPG
Verdure, ajoncs nous accompagnent jusqu’au phare du Paon 
085  
 
092
 
A la dernière guerre, l’île a été occupée par les Allemands. Avant de partir en Août 1944 ils font sauter les deux phares de l’île. Reconstruit en 1949 il domine la côte la plus sauvage de l’île dans un décor de granit rose. 
 
091.JPG 
093.JPG 
Attentive et pas sauvage elle  fait un clin d’œil aux visiteurs.
brehat-2012-032.jpg brehat-2012-033.jpg
On pourrait dire : l’ai-je bien descendu ?
095.JPG
Bréhat s’est convertie au tourisme. Encore quelques champs d’artichauts… Bonne idée de menu pour ce soir. Alors on fait travailler le commerce local.
098.JPG 100.JPG
102.JPG 106.JPG
 108.JPG 109.JPG
 
L’heure tourne, il nous faut penser retour !
107.JPG
Edith ; le temps d’une sortie a renoué avec la rando !
111.JPG
Marée basse, Cupidon nous attend.
115.JPG.
Sans boulier, Sylvain compte ses ouailles.
114.JPG
63, 64, 65, ils sont tous là !
 Nos tenues n’ont pas beaucoup changé en cours de journée. Mais dans nos têtes que des photos lumineuses !
075.JPG 064.JPG
 Elle le mérite bien son nom : île aux fleurs, île aux rochers roses. Ainsi nous avons visité Bréhat en faisant 17 kms !
 096-copie-1.JPG brehat-2012-024.jpg
 
 brehat-2012-017.jpg
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mnlg 08/06/2012 10:14

ON NE SE LASSE PAS DE VISITER BREHAT BIEN QUE TOUT N'EST PAS ENCORE FLEURI,LE SOLEIL NOUS A FAIT DEFAUT LE MATIN MAIS MALGRE CELA C'EST SUPERBE ET ON NE DEMANDE QU'A Y RETOURNER DANS QUELQUES
ANNEES.