Le 25 Juin 2013, l'île des Eibihens sous un ciel d'azur

Publié le par randonnee-quevert

 
Grande marée, ciel bleu et une journée d’été ! Tous les ingrédients sont réunis pour aller sur « notre île » les Eibihens. La rando qui donne un air de vacances aux 17 marcheurs !
002-copie-4
 Nos 17 randonneurs
 
 
 
 
Direction St-Jacut, à l’ombre de son clocher tout en recommandant cette sortie au saint local : St- Christophe. Son pardon n’est plus ce qu’il a été… Qu’importe c’est parti…
En suivant le sentier côtier de la presqu’île de St-Jacut nous voilà arrivés au passage que les îliens empruntaient pour rejoindre le continent.
015-copie-7
Passage des ruisseaux
 
 
Passage à travers les petits ruisseaux et nous y voilà. Chaussures humides ? Non, alors abordons l’île par la face rocheuse.
022-copie-3.JPG
Arrivée sur l'île
 
 
Ile qui a eu son petit village. Au fil du temps seule une ferme a résisté.  Ile qui a connu une période lucrative, exploitation du granit puis la fabrication de pains de sel. Sel qui était utilisé en grande partie par les pêcheries de St-Jacut et Lancieux pour la conservation du poisson.
Majestueuses ses tours ! Devenues phare elles ont succédé à la tour Vauban dont on peut voir les ruines.
Sa plage plein Sud avec son mouillage est bien connue des locaux pour la petite « bronzette » aux premiers rayons de soleil.
040-copie-1
L'île et ses bateaux...
 
 
Vous avez dit : grande marée ! Alors prudence. Que l’île garde sa tranquillité. Rejoignons le continent. Rien ne nous empêche d’y revenir cet été pour l’aller - retour aux flambeaux avec musique.
053.JPG
L'île et sa côte rocheuse
 
 
Pour nous, des clichés plein la tête et les poumons remplis d’air iodé nous mettons le cap vers St-Jacut.
054.JPG
 
Aurevoir lîle !
 
 
Belle rando !!!
 
  Une petite vidéo de notre randonnée 
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mnlg 26/06/2013 09:30

Sympha aussi un petit film, mais combien de temps à passer???? et beaucoup de patience pour fabriquer tout ce que nous venons de voir et en sus une nuit de sommeil écourtée.
A bientôt