Randonnée du 29 mars Le Quiou - Trefumel

Publié le par randonnee-quevert

Sortie du  29 / 03 / 2011

 

 

Sortie au pays des FALUNS !  Il y a 15 millions d’années, la mer recouvrait une partie de la Bretagne. En se retirant elle nous a laissé une flore et une faune fossilisées : les Faluns. Aujourd’hui certaines communes témoignent de ce passé.

2011-03-29-quiou--5-.jpg

 

2011-03-29-quiou--6-.jpg

 

Départ du bourg du Quiou, Sylvain carte en mains nous a préparé un circuit . . .

 

005.JPG 

Evidement il nous a fallu emprunter l’ancienne voie de chemin de fer convertie en voie verte. Elle reliait Rennes à Dinan . Elle fait le bonheur de chacun : à pied, à cheval, en vélo . Et aujourd’hui elle a fait le bonheur d’Edith  qui était de retour parmi nous. Avec ses amies elles ont fait un circuit adapté.

2011-03-29-quiou.JPG   

Ce circuit nous fait traversé Tréfumel et sont petit bourg bien sympa qui témoigne d’un passé prospère. 

2011-03-29-quiou--7-.jpg

Il suffit de regarder les belles demeures en pierres de jauge.  La pierre de jauge est la pierre locale suite  du passage de la mer.

2011-03-29-quiou--10-.jpg

Le guide n’est plus là . . . Croisement des chemins.  Tout le monde s’arrête.  A gauche, à droite, tout droit ? L’info remonte.  Ouf ! ! !  pas perdus .

2011-03-29-quiou--1-.JPG 

Maintenant en route vers Plouasne.  Bien calme la campagne par là : des champs, de grands troupeaux pas habitués à voir tout ce monde.  Arrivée à la carrière : changement de décors :  camions, poussière et le bruit des broyeurs. Vivement le retour au calme ! C’est ça que Sylvain propose . . . mais il faut le mériter !

Et nous voilà sur le plat,  que ça fait du bien ! Nous sommes plus à l’aise. D’un bon pas nous longeons le Château du Hac et son jardin.  Date du 15 éme siècle.  Laissé à l’abandon,  sa restauration est entreprise en 1936 . A l’origine c’est le même architecte qui a conduit les travaux du Donjon de Dinan et du Manoir de Taden .

2011-03-29-quiou--4-.jpg 

En arrivant à proximité du bourg, à notre gauche les anciens fours à chaux sont les vestiges de l’activité locale. La ligne de chemin de fer ouverte en 1896 permettait le transport.  La fermeture définitive des usines se fait en 1977. 

2011-03-29-quiou--11-.jpg

35 au départ . . . 35 au retour.  Pas de perte en route ! Il était grand temps de rejoindre les véhicules, l’orage arrive ( nos jardiniers sont contents )

 

La prochaine sortie nous conduira vers Léhon,  le bois de Tressaint . . .  A plus ! ! !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article